0ctobre 2019 Mois extraordinaire de la Mission ? (Pape François) Enregistrer au format PDF

Mardi 1er octobre 2019 — Dernier ajout dimanche 6 octobre 2019
1 vote

0ctobre 2019, mois extraordinaire de la Mission ? (Pape Francois)

L’usage de cet adjectif extraordinaire par un Pape n’est pas si fréquent.

L’année 2019 fait mémoire de Pauline-Marie Jaricot : elle fonda en 1819 l’Œuvre de la Propagation de la foi qui a servi le développement du mouvement missionnaire en France et hors de l’Hexagone. Un siècle plus tard, le 30 novembre 1919, le Pape Benoît XV publiait une lettre apostolique où il donnait un nouvel élan à la responsabilité missionnaire d’annoncer l’Évangile.

Comme chaque année, ce mois d’octobre est donc consacré à la Mission ; il s’ouvre par la célébration de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne des missions. Deux Papes récents, célébrés ce mois, Jean XXIII (11 octobre) et Jean-Paul II (22 octobre), ont certes encouragé le sens missionnaire. Du 6 au 27 octobre, se tiendra surtout à Rome une Assemblée spéciale du Synode des Evêques. Alors que la crise de la forêt amazonienne nous est apparue tout récemment en grande clarté, ce Synode a pour thème : Amazonie, nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale. Le Pape François veut par là susciter une plus grande prise de conscience de la « mission auprès des Nations ». Le thème retenu Baptisés et envoyés le rappelle : par le baptême, nous participons tous à la Mission de l’Église. Seuls ou en couple, des volontaires partent chaque année avec la DCC pour un temps limité dans différents pays, et une telle expérience change leur vie. Notre Service diocésain pour la Mission avait promu une belle journée en juillet, à Quintin. Le 28 août dernier, notre Évêque annonçait la mise en place d’une Assemblée diocésaine annuelle (150 membres), ainsi que -et la qualification est significative- d’un Conseil missionnaire diocésain (25 membres).

Le Pape François nous invite alors à reprendre avec un nouvel élan la transformation missionnaire de la vie et de la pastorale. L’Église, par sa nature,…est missionnaire, selon Vatican II (Décret Ad gentes §2). Le Père Edgard vient de rejoindre son diocèse, au Bénin. Lors de la célébration du 6 octobre à Querrien, vont être accueillis sur notre région trois prêtres d’origine congolaise, appartenant à la Congrégation des Missionnaires Serviteurs des Pauvres ; et notre Évêque s’est engagé à accompagner la mise en œuvre de ses nominations. Nul doute que, dans la collaboration pastorale, les paroissiens continueront de nouer des relations fortes avec les pasteurs qui leur sont donnés. Plus de trente prêtres non incardinés sont déjà actifs dans le diocèse Le dimanche de la mission universelle de l’Église, le 20 octobre, propose comme oraison : Ouvre, Seigneur, l’intelligence de tes fidèles ; fais-leur comprendre que tu les as choisis pour l’évangélisation du monde.Mais l’évangile de ce dimanche s’achève sur une interrogation : Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? Reprenons l’intention de prière de ce mois demandée par le Pape : Pour que le Souffle de l’Esprit Saint suscite un nouveau printemps missionnaire dans l’Église.

Si l’Église s’ouvre encore plus à la nouveauté joyeuse de l’Évangile, alors octobre 2019 aura été un mois extraordinaire de la Mission !

Père Robert JOSSE