La communauté d’Uzel-Mûr Enregistrer au format PDF

La communauté d’Uzel-Mûr en bref

Presbytères

Uzel

3 rue Notre-Dame
22460 UZEL
Tel 02 96 28 80 07
paroisse.uzel@22.cef.fr

Mûr-de-Bretagne

26 rue du Centre
22530 MÛR DE BRETAGNE
Tél 02 96 28 80 07
paroisse.mur@22.cef.fr

Au service de la paroisse

Curé  : Abbé Laurent Le Meilleur
Prêtre au service de la paroisse : Abbé Edgar Dahoui
Coordinatrice catéchèse : Mme Peggy Skierlak

Confirmation à Uzel

Le dimanche 27 janvier 2019 à Uzel

plemet2 - JPEG - 152.5 ko
plemet2

Extrait de l’homélie du P. Hervé Le Vézouët

Chers amis, vous vous souvenez que lorsque nous nous sommes rencontrés à l’Ile Blanche, lors de votre retraite de préparation à la confirmation il y a quelques semaines, je vous ai proposé un exercice pratique de témoin. Je vous ai invités à imaginer que je n’étais pas le P. Hervé Le Vézouët, mais un ami de votre âge qui n’a jamais été catéchisé, qui n’a jamais entendu parler de Jésus et de son évangile mais qui est curieux … Il a su que vous alliez faire ce qu’on appelle votre confirmation et il veut comprendre de quoi il s’agit… ( … )

Et finalement, on est arrivé à la conclusion que célébrer un sacrement, c’est accepter de recevoir ce que Dieu veut nous donner. Reconnaître qu’un sacrement est un don. Célébrer le sacrement de la confirmation, ce n’est pas d’abord le fruit d’une volonté personnelle, parce que c’est Dieu qui a l’initiative, c’est toujours lui qui fait le 1er pas. Il propose, il offre, il invite … il s’invite dans notre vie. Pour qu’il se passe quelque chose, que la rencontre ait lieu, il faut notre "oui", notre assentiment. Dieu ne s’impose pas, ne force pas …

C’est ce qui se passe pour vous qui allez être confirmés aujourd’hui. Plusieurs d’entre vous l’exprimez très bien dans les lettres que vous avez écrites à l’évêque. Ce ne sont pas uniquement des lettres de demande, (je demande à être confirmé pour ceci ou pour cela). Il est plus juste de dire que votre démarche est une réponse à une proposition qui vous est faite. Et aujourd’hui, vous répondez présents, librement, vous vous présentez devant le Seigneur pour recevoir ce qu’il désire tant donner à tous les enfants … Il veut demeurer en nous, par l’action de son Esprit-Saint pour nous animer, nous transformer, nous convertir … pour nous faire goûter à ce que signifie être en communion avec lui.

Autrement dit, ce n’est pas nous qui demandons à Dieu, donne-nous ton Esprit-Saint, c’est Dieu qui nous demande : veux-tu recevoir l’Esprit-Saint ?

Chers confirmands, dans vos lettres, vous dites avec beaucoup de franchise et d’humilité, qu’il n’est pas facile de croire, de rester fidèle à la foi que nous avons reçue. Pour vous comme pour nous tous, être témoin de ce que nous croyons ne va pas de soi. C’est là que l’Esprit Saint manifeste sa présence, il nous encourage. Il est notre force à l’œuvre dans nos vies. Pour vous, aujourd’hui, il renouvelle et ravive sa présence par le sacrement de la confirmation. Dans un instant, je vous dirai : ( Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu »}

. Il nous apprend à prier. Il est un maître intérieur, il nous éclaire, nous guide …

Alors bien sûr, tout cela est réjouissant, encourageant, rassurant. .. mais attention, s’il est vrai que Dieu désire nous combler de la force de son Esprit Saint, et cela gracieusement, sans mérite de notre part… il a besoin de notre ( oui » et de notre engagement. Il ne force pas, il ne s’impose pas, et il ne veut pas faire sans nous. Nous avons une part à prendre, à assumer dans ce processus de transformation, de conversion …

Et vous les plus jeunes, collégiens, si vous êtes là aujourd’hui, c’est tout au long de votre cheminement que le Seigneur est venu jusqu’à vous à travers des personnes, des événements, des expériences fortes en Église …

Plusieurs d’entre vous, avez écrit que la confirmation n’est pas une fin, mais un commencement. Que ce ne soient pas que des mots … Alors avancez au large ! Soyez des curieux, des assoiffés, des audacieux …

Comptez sur toute l’Église comme elle doit pouvoir compter sur vous. Vous êtes l’Église. Ce matin, nous prions pour vous et avec vous.