Mardi 3 avril 2018

La rencontre du 8 mars de l’équipe d’animation paroissiale à Collinée Enregistrer au format PDF

Compte-rendu publié par l’EAP dans « La Voix du Mené » d’avril 2018
0 vote

DIMANCHE CATÉCHÉTIQUE

Le dimanche 4 mars, dès 10 heures, une trentaine de personnes (enfants, jeunes et adultes) se sont retrouvées en l’église de Saint-Gouëno, pour un temps de réflexion et de partage autour de la parole de Dieu.

Répartis en petits groupes, les participants ont échangé sur le texte d’évangile du 3e dimanche de Carème, une Parole du passé qui devient Parole de Dieu, pour nous, aujourd’hui. Ensemble, chaque personne se laissant enseigner par l’autre, ils ont cherché à découvrir comment la Parole de Dieu nous parle, nous nourrit et donne du sens à nos vies …

A 10h45 d’autres paroissiens sont venus les rejoindre pour la messe dominicale, à l’issue de laquelle ils ont partagé le verre de l’amitié.

Ce temps fort, vécu en paroisse, semble être apprécié. ll sera renouvelé, le dimanche 13 mai, en l’église de Le Gouray.

SOIRÉE « BOL DE RIZ »

Le vendredi 9 mars, à la salle des fêtes de Saint-Vran, quelque soixante personnes ont participé à la soirée « bol de riz » organisée, chaque année, pendant le temps du Carême.

Au cours de cette soirée, ayant pour thème « les migrations », ont été entendus 3 témoignages de personnes très engagées dans des actions de solidarité et fraternité :

  • Un représentant du Secours Catholique et de l’Association ASTI basée à Saint-Brieuc. Cette « Association de Solidarité avec Tous les Immigrés » a pour vocation d’accueillir, d’aider et d’orienter les migrants et demandeurs d’asile dans leurs démarches. Elle a pour vocation aussi de favoriser l’intégration des étrangers par l’apprentissage du français.
  • Un représentant de l’Association SALAM FRANCE, basée à Laurenan. Cette association, en lien avec SALAM LIBAN, intervient dans de nombreux domaines de solidarité, nitamment dans le financement de bus scolaires avec modules de classe itinérante en charge de la scolarisation des enfants et des jeunes syriens se trouvant dans des camps de réfugiés au Liban.
  • EDUARDO, un père de famille qui, après avoir quitté son Portugal natal, est venu s’’installer à Collinée avec son épouse Ana et ses trois enfants. Eduardo, après avoir suivi des cours d’alphabétisation, parle très correctement et couramment le français. Sur son lieu de travail plusieurs étrangers ne connaissent pas la langue française et éprouvent de très grosses difficultés à communiquer et à lier des relations. Eduardo les réunit, chaque samedi, pour des cours d’alphabétisation afin de les aider à progresser en langue française. Ainsi ils deviendront « autonomes » dans leur vie quotidienne et pourront effectuer eux-mêmes leurs démarches administratives. Toutes ces actions de solidarité et de fraternité sont réalisées par des bénévoles. Certains œuvrent ici … d’autres là-bas.

Tous ces témoignages doivent nous interpeller. Nous, qui sommes Chrétiens, devons être très attentifs à ces paroles : « Pour tout homme et toute femme qui s’efforce de vivre sa foi et de l’incarner dans le monde où il vit, l’accueil de l’étranger n’est pas une matière à option. »

La soirée s’est poursuivie par le traditionnel « bol de riz ». La recette sera répartie entre le Secours Catholique et SALAM FRANCE.

RETRAITE PROFESSION DE FOI

Le samedi 17 mars, 14 jeunes des paroisses de Collinée / Merdrignac plus 3 jeunes de Langast se sont retrouvés au Collège Saint-Nicolas, à Merdrignac, pour un temps fort de retraite avant leur profession de foi. Au cours de cette journée, ils ont été invités à réfléchir sur leur foi et à essayer de la formuler avec leurs propres mots à partir de questions qui leur étaient posées : « Pour moi, qui est Dieu ? » « Pour moi qui est Jésus ? » « Croire en Dieu, croire en Jésus Ressuscité cela sert à quoi ? » « Cela change quoi dans ma vie ? »

Le jour de Pâques, en l’église de Merdrignac, ces 14 jeunes dont 7 de la paroisse de Collinée comptent sur votre présence pour les soutenir dans leur démarche de foi.